Olivier Poivre d’Arvor au festival d’El Jem : « Cette nuit restera gravée dans ma mémoire! »

La soirée du samedi, 8 juillet, a marqué le lancement du Festival International de Musique Symphonique d’El Jem avec une soirée d’ouverture en hommage à Luciano Pavarotti.

Parmi les personnes présentes, l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor qui semble avoir passé une nuit « qui restera gravée dans sa mémoire ».

Sur sa page Facebook, l’ambassadeur a publié une vidéo de l’Orchestra dell’Opera Italiana jouant.

« Le train pour El Jem, en gare de Tunis, des centaines de voyageurs qui voulaient comme moi être du voyage pour assister à la première soirée du festival, la simplicité bienveillante de Sarra Rejeb, la PDG de la SNCFT, puis, après trois heures à deviser joyeusement avec des amis dans notre compartiment, l’arrivée en fanfare devant l’amphithéâtre mythique éclairé de mille bougies…

Un programme dédié à l’immense Luciano Pavarotti, des voix de grande qualité pour les airs les plus connus de l’opéra italien devant des milliers de spectateurs magnétisés par la rencontre de l’histoire et de la beauté du lieu, la puissance de la musique, les lumières magiques… Retour par train à Tunis 4h30 du matin, les yeux, les oreilles et tout le corps encore traversés d’émotions », a-t-il écrit.

Et de poursuivre que « La Tunisie est grande de ces moments pleins de ferveur populaire, de ces élans culturels soucieux de partage ».

« L’amour est bien enfant de Tunisie, pour parodier un air fameux ! », a conclu l’ambassadeur.

DA

Commentaires:

Commentez...