Tunisie : Vers l’intégration de l’éducation sexuelle complète dans les programmes scolaires ?

Des appels ont été lancés pour faire de ce sujet tabou toute une éducation afin de mieux informer les élèves tunisiens.

Lors d’une conférence nationale portant sur l’éducation sexuelle complète en Tunisie, tenue les 4 et 5 juillet, des sociologues, des psychologues, des experts tunisiens et étrangers en santé reproductive et sexuelle, des spécialistes dans le domaine de l’éducation et des droits de l’homme, des syndicalistes et des représentants de la société civile ont appelé à l’intégration de l’éducation sexuelle complète dans les programmes scolaires tunisiens.

Organisée à l’initiative de l’institut Arabe des Droits de l’Homme (IADH) et l’Association Tunisienne de la Santé de la Reproduction (ATSR) en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), la conférence a accueilli des intervenants qui ont souligné la nécessité d’intégrer l’éducation sexuelle complète dans les programmes éducatifs afin de prévenir les jeunes et les adolescents des comportements à risque et des maladies sexuellement transmissibles.

Selon Rym Fayala, représentante du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) à Tunis, le renforcement de l’éducation sexuelle complète des jeunes et des adolescents est une source de prospérité pour l’individu et un moyen de consacrer son droit à une santé meilleure et une vie saine.

Chose qui a été confirmée par le directeur de l’Institut Arabe des Droits de l’Homme (IADH), Abdelbasset Belhassen,  qui a ajouté qu’il s’agit d’une approche primordiale vu qu’elle consacre la liberté et la dignité du corps humain qui est un droit humain important.

De son côté, Noureddine Chemingui, représentant de l’UGTT et membre du comité national de réforme du secteur de l’éducation a fait savoir que l’organisation syndicale fera de son mieux pour renforcer l’éducation sexuelle complète et ce, dans le cadre d’un système éducatif moderne et civil basé sur des approches éducatives modernes.

DA

Commentaires:

Commentez...