Expulsé en décembre, un Tunisien de nouveau arrêté en Italie

Crédit photo : AFP.

Un Tunisien âgé de 25 ans a été arrêté par la police italienne, au niveau de la Piazza Dante à Trente, au nord-Est de l’Italie, pour avoir violé l’ordre d’interdiction d’entrée sur le territoire italien. Il a été condamné à 10 mois de prison ferme.

En effet, selon l’agence ANSA, ce Tunisien avait déjà été expulsé en décembre 2016, et malgré l’interdiction de réadmission en Italie, il a été capable d’y revenir, 6 mois après son retour forcé en Tunisie.

Des expulsions récurrentes

rappelons que des médias italiens, dont le quotidien La Stampa, ont rapporté dimanche 2 juillet, que leur ministère de l’Intérieur a décidé d’expulser un Tunisien de 53 ans pour des raisons de sécurité nationale.

D’après les mêmes sources, la décision a été prise par la commission d’analyse stratégique de l’unité antiterroriste.

L’enquête a révélé que l’homme pratique des activités religieuses radicales, et il serait en relation avec des extrémistes ou éventuellement des terroristes.

Le 14 mai dernier, le ministère de l’Intérieur italien avait annoncé l’expulsion d’un citoyen tunisien soupçonné d’avoir été en contact avec l’auteur de l’attentat de Berlin, Anis Amri.

Deux semaines avant, un Tunisien âgé 35 ans et résident à Pérouse a été expulsé de l’Italie, sur ordre du ministre de l’Intérieur Marco Minniti, pour des raisons de sécurité de l’État.

I.B.

Commentaires:

Commentez...