Mauvaise gestion des biens confisqués : 809,3 MD de pertes pour l’Etat

Les dettes de l’Etat auprès des banques ont atteint 809,3 Millions de Dinars (MD), à cause des résultats médiocres obtenus des opérations de cession des sociétés confisquées dont les recettes ont atteint 1,395 MD, a déclaré, jeudi 29 juin, le premier président de la Cour des Comptes, Néjib Ketari.

Intervenant, lors d’une conférence de presse, consacrée à la présentation du 30ème rapport annuel de la cour des comptes, Ketari a précisé que la Commission Nationale de Gestion d’Avoirs et des Fonds objets de Confiscation n’a pas cédé, jusqu’à la fin du mois de février 2016, tous les biens confisqués, à savoir 27 biens fonciers, 4 voitures, des participations au capital de 11 sociétés et des comptes bancaires d’un montant total de 2,655 MD, rapporte l’agence TAP.

Il a souligné que les personnes sujets à confiscation continuent de gérer ces biens ce qui a causé des pertes à la trésorerie de l’Etat atteignant 1,4 MD, outre le saccage de 17 biens fonciers et le non-paiement de la part de l’Etat des gains de 4 sociétés confisquées d’une valeur de 159 MD.

Commentaires:

Commentez...