Tataouine veut sa propre campagne contre l’étalage anarchique

Après le lancement de la campagne contre l’étalage anarchique à Tunis, les autres gouvernorats semblent vouloir observer la même chose chez eux.

A Tataouine, un groupe d’activistes dans la société civile ont lancé une campagne, sur les réseaux sociaux, « Tataouine, c’est pour quand ? » (Tataouine, #waqtech?), appelant les autorités régionales à lutter et mettre fin au phénomène de l’étalage anarchique, comme les autres régions.

Les acivistes ont souligné le danger que représente ce fléau qui a, selon eux, bloqué la circulation dans la ville et provoqué la fermeture de plusieurs boutiques et magasins.

DA

Commentaires:

Commentez...