Crise du Golfe : Ce n’est qu’un conflit entre les membres d’une famille, selon Caid Essebsi

En guise d’une première réaction de la présidence de la République à la crise survenue entre certains pays du Golf, l’Egypte et le Qatar, le président Béji Caid Essebsi, a opté pour une position de neutralité favorisant le dialogue, exprimant sa confiance en la sagesse des dirigeants de ces pays et leur capacité à surmonter les divergences actuelles qu’il a qualifié de “conflit entre les membres d’une même famille”.

Dans une allocution prononcée dimanche matin, à la mosqué Anas Ibn Malek à Carthage à l’occasion de la fête de Aid El Fitr, le président de la république a adressé des vœux spécialement, à la communauté tunisienne résidant dans les pays du Golf, dans un contexte marqué par la crise dans cette région, où plusieurs pays du Golf et à leur tête l’Arabie saoudite, ont décidé de rompre leur relation avec le Qatar, rapporte la TAP.

Notons que le secrétaire d’Etat émirati aux affaires étrangères,Anouar Gargach avait déclaré samedi, qu’au cas où le Qatar rejette les demandes formulées par ces pays arabes, “il n’ y aura pas de surenchère mais une séparation”.

Commentaires:

Commentez...