Belgique : Huit princesses émiraties condamnées pour traite d’humains

Une des victimes arrive au premier jour du procès le 11 mai 2017 à Bruxelles | CP : AFP

Un tribunal belge a condamné hier vendredi 23 juin 2017, huit femmes liées au cheikh d’Abou Dhabi à la prison avec sursis pour avoir exploité une vingtaine de servantes dans un hôtel de luxe à Bruxelles, rapportent les médias belges. Elles ont été reconnues coupables de traite d’êtres humains et de traitements dégradants.

Cheikha Hamda Al-Nahyane et sept de ses filles, appartenant à la famille régnante aux Emirats arabes unis, ont chacune écopé d’une peine de quinze mois de prison avec sursis ainsi que d’une amende de 165.000 euros, a rapporté l’agence Belga, citée par l’AFP.

On explique que les princesses émiraties étaient poursuivies pour avoir fait travailler dans des conditions proches de l’esclavage 23 femmes qui étaient à leur service en 2007 et 2008, dans l’hôtel Conrad.

Commentaires:

Commentez...