Dernier rituel de Ramadan : Queues et bousculades pour les gâteaux

Encore quelques dizaines d’heures et le mois de Ramadan ne sera plus qu’un souvenir. Il reste toutefois un dernier rituel incontournable de ce mois saint: la bousculade devant les pâtisseries.

Evidemment, tout le monde s’y prend en même temps et à la dernière minute. Résultat, c’est un embouteillage monstre devant les pâtissiers traditionnels et des prises de bec à en revendre.

Au prix où sont ces petits gâteaux, on se demande d’ailleurs pourquoi les gens qui par ailleurs se plaignent de la crise, se battent pour les acheter.

Cela doit être car sans les baklawas et consorts, le festin de Ramadan se terminerait sur une note incomplète! La bourse vide, on pourra toujours évaluer les dégâts d’un mois censé être celui de l’abstinence. Et, on pourra, toujours à crédit, souhaiter la bienvenue à l’été…

Commentaires:

Commentez...