Circoncision non médicalisée au CHU de Sfax : Le ministère de la Santé prend un ensemble de mesures

Après avoir ouvert une enquête concernant le non-respect des procédures chirurgicales dans la circoncision d’un enfant au Centre hospitalier universitaire de Sfax, le ministère de la Santé a annoncé une cascade de décisions prises :

  • Poursuite en justice de toute partie impliquée dans le non respect des conditions médicales.
  • Examen médical pour tous les enfants circoncis pour vérifier qu’ils se portent bien.
  • Interdiction de la circoncision en dehors des services de chirurgie, supervisée par un staff médical et toute personne ayant enfreint cette règle sera poursuivie.
  • Le prix des interventions de circoncision sera unifié dans tous les hôpitaux publics.

Le ministère a également dénoncé la négligence observée au sein du CHU de Sfax.

Rappelons que plusieurs médecins, dont le professeur Mohamed Douagi, Chef de service de réanimation néonatale de l’hôpital militaire de Tunis et président de la Société tunisienne de pédiatrie. ont dénoncé l’opération de circoncision collective tenue à l’hôpital universitaire de Sfax.

« Plus d’une centaine de gamins ont été circoncis par un charlatan (tahhar 3arbi !!!) sans examen préalable, sans bilan préopératoire, sans anesthésiste, sans chirurgien, sans gants et sans tenue adéquate, dans une salle « aux portes ouvertes ».

Pour couronner le tout, une troupe folklorique à l’intérieur de l’hôpital, avec ses nuisances sonores, du personnel qui chante et danse avec la caution de l’administration, à sa tête le Directeur du CHU! », a écrit le Pr. Douagi.

DA

Commentaires:

Commentez...