Il fuit la guerre en Syrie et trouve la mort dans l’incendie de Londres

Mohammad al-Haj Ali, un réfugié syrien de 23 ans, a trouvé la mort dans l’incendie de la tour de Londres survenu mercredi 14 juin, son frère Omar, âgé de 25 ans, a réussi à s’en sortir, rapporte ce vendredi 16 juin 2017 le Telegraph.

« Les deux frères se sont séparés alors qu’ils descendaient ensemble les escaliers de la tour pour s’en échapper. Pris à la gorge par la fumée, Mohammad a lâché la main de son grand frère, et n’est jamais parvenu à sortir de l’immeuble en flammes. Il a regagné leur appartement, situé au 14e étage, où il est resté calfeutré pendant deux heures, les pompiers ne parviennent pas à le sauver » indique la même source citée par BFMTV.

« Il a survécu à Assad, à la guerre en Syrie, pour finir par mourir dans une tour à Londres. Je n’ai pas de mots », a témoigné Abdulaziz Almashi, le fondateur de l’ONG britannique Syria Solidarity Campaign, qui défend les droits des réfugiés.

Notons qu’il s’agit de la première vicitime identifiée jusqu’à présent.

Commentaires:

Commentez...