Sources de financement : L’ultimatum de Chahed aux associations tunisiennes

Le Chef du gouvernement Yousef Chahed a fixé, lors de la réunion tenue avec les signataires du pacte de Carthage, un ultimatum d’un mois pour que toutes les associations publient les aides et dons étrangers, rapporte ce samedi 10 juin 2017 MosaiqueFM.

En effet, cette mesure intervient en application de l’article 41 du décret-loi N°88 de 2011 daté du 24 septembre 2011, relatif à l’organisation des associations, mais aussi dans le cadre de la campagne anti-corruption.

Les associations sont appelés à déclarer leurs sources de financement et leurs états financiers par lettre recommandée avec accusé de réception au secrétariat général du gouvernement.

Youssef Chahed semble déterminé à passer à la vitesse supérieure dans la lutte contre la corruption évoluée, non seulement parmi les hommes d’affaires « contrebandiers », mais aussi les associations, ces entités floues qui grouillent de secrets.

Selon les échos parvenant du palais de la Kasbah, le Chef du gouvernement avait confimé son intention de s’attaquer aux associations suspectes, notamment celles à caractère religieux, qui sont depuis des années, l’objet de critiques et de questionnements quant à leurs liens avec le financement du terrorisme et l’envoi des jeunes vers les zones de conflit.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...