Kébili : Affrontements armés entre des habitants de Bechni et Jersine, plus de 60 blessés

Crédit photo : Kébili News

Plusieurs blessés à la chevrotine ont été recensés ce samedi 10 juin 2017 dans des heurts entre des habitants de Bechni (délégation d’El Faouar) et Jersine (délégation de Kébili-sud), à Kébili, indique le directeur régional de la santé à l’agence TAP.

Jusqu’à 10h00 du matin, au moins 25 blessés, la plupart à la chevrotine, ont été admis à l’Hôpital régional de Kébili, selon la TAP, la radio Mosaique FM faisant état de 67 blessés.

Quatre personnes agressées avec des gourdins ou des objets contondants sont dans un état grave, précise la même source ajoutant que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés, appuyés par les ambulances de la protection civile.

Des renforts militaires et sécuritaires ont été dépêchés sur les lieux pour faire cesser les violences, indique le gouverneur de la région, Sami Ghabi.

Une source responsable à la délégation de Kébili-sud explique le regain de violence, samedi matin, par le fait que des habitants de l’une des deux localités ont tenté de retracer les limites entre les deux villages, faisant fi de ce qui a été décidé lors de la réunion de réconciliation tenue, jeudi dernier, au siège du gouvernorat.

Au cours de cette réunion, il a été convenu de reporter, après le mois de ramadan, le projet de route dont le tracé fait l’objet de litige et d’impliquer les conseils de gestion des deux villages dans la délimitation de leur territoire.

Rappelons qu’un état de calme a été enregistré, depuis mercredi soir, dans les villages de Bechni (délégation d’El Fouar) et de Jersine (délégation de Kébili-sud), après les affrontements survenus entre les jeunes des deux localités.

Le conflit a été déclenché sur fond de litige autour du tracé de la route reliant les deux villages dont les travaux de bitumage devaient démarrer, mercredi. Les affrontements ont fait des blessés parmi les habitants des deux localités. Des unités de l’armée nationale ont été déployées afin d’empêcher la récurrence de la violence.

Une rencontre aura lieu, jeudi après-midi, entre des représentants des deux villages afin de trouver une issue à ce conflit, a souligné à la TAP le délégué de Kébili-sud Mounir Mhajba.

Deux réunions ont eu lieu, mercredi soir, l’une entre le délégué de Kébili-sud et les habitants de Jersine et l’autre entre le délégué d’El Faouar et les habitants de Bechni.

Commentaires:

Commentez...