Le réalisateur Abdellatif Kechiche vend sa Palme d’Or pour financer son prochain film

Pour des raisons financières, le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche a mis en vente sa Palme d’Or du Festival de Cannes acquise en 2013.

Le réalisateur de La Vie d’Adèle n’a pas participé au Festival de Cannes cette année en raison de problèmes de financement, aujourd’hui, il avoue être contraint de se séparer de son précieux trophée, rapporte le Figaro.

Il s’y est résolu afin de pouvoir boucler la post-production de son prochain film Mektoub is Mektoub, adaptation du roman La blessure, la vraie, de François Bégaudeau.

Le réalisateur a d’ailleurs été privé de participation à la 70e édition du Festival de Cannes pour des problèmes de financement liés à cette production, a-t-on également indiqué.

«J’avais signé avec plusieurs partenaires financiers, France Télévisions, Canal+, Pathé Films. Je m’étais engagé pour un film. À l’arrivée, il y en a deux. Cela sort du cadre normal, ce qui a posé un problème avec les contrats. Surtout à France Télévisions», expliquait-il au quotidien Nice Matin.

Commentaires:

Commentez...