La Libye rompt à son tour avec le Qatar


Le gouvernement de transition en Libye a aussi annoncé, ce lundi 5 juin 2017, la rupture de ses relations avec le Qatar pour les mêmes motifs que les autres pays.

Un responsable libyen a indiqué, dans une déclaration à SkyNews, que les « agressions » perpétrées par le Qatar envers la Libye, depuis sa révolution, ont mis en colère le peuple libyen.

A l’aube de lundi 5 juin 2017, l’Arabie saoudite, l’Egypte, Bahreïn, le Yémen,  et les Emirats arabes ont rompu avec le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme.

Le Qatar a également été exclu de la coalition militaire arabe qui combat des rebelles pro-iraniens au Yémen.

Réagissant à ces mesures, le Qatar s’est dit victime d’une campagne fondée sur des preuves falsifiées.

Lire aussi : 

Commentaires:

Commentez...