Crise diplomatique au Moyen-Orient : La Tunisie appelle au calme

Dans une première réaction aux évènements diplomatique qui surviennent au Moyen-Orient, le ministre des Affaires étrangères Khemais Jhinaoui a appelé au calme.

Dans une déclaration à Ekher Khabar, Jhinaoui affirme que la diplomatie tunisienne suit de près la situation dans les pays du Golfe.

« La Tunisie étudie l’évolution de la situation dans les pays du Golfe et appelle au calme afin de résoudre le conflit entre le Qatar et les différents pays arabes. » a-t-il déclaré.

Plus tôt dans la journée, une source diplomatique avait annoncé à Nessma TV, que la Tunisie ne s’ingérera pas dans cette crise diplomatique que connait le Moyen-Orient. A cet égard on a indiqué que la Tunisie sera équidistante de toutes les parties.

A l’aube de lundi 5 juin 2017, l’Arabie saoudite, l’Egypte, Bahreïn, le Yémen,  et les Emirats arabes ont rompu avec le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme.

Le Qatar a également été exclu de la coalition militaire arabe qui combat des rebelles pro-iraniens au Yémen.

Réagissant à ces mesures, le Qatar s’est dit victime d’une campagne fondée sur des preuves falsifiées.

Lire aussi : 

Commentaires:

Commentez...