Gafsa : Venus pour une dialyse, ils repartent de la clinique avec une hépatite A

Une plainte a été déposée par un citoyen contre une clinique privée à Gafsa suite aux soupçons autour de 26 cas d’hépatite A recensés chez des personnes ayant effectué des dialyses.

Selon Mosaique fm, une enquête qui a été menée par la direction régionale de la santé a prouvé que la clinique privée en question est bel et bien responsable de la situation des 26 personnes.

En effet, il s’est avéré que les générateurs d’hémodialyse n’ont pas été stérilisés après leur utilisation, rapporte la même source.

Une enquête a été ouverte par le ministère de la Santé.

Rappelons qu’un pédiatre au gouvernorat de Kasserine avait tiré la sonnette d’alarme compte tenu la propagation des cas d’hépatite type A dans la région. Il a assuré même que c’est un stade épidémique.

« J’ai signalé ce problème aux autorités locales car il y a un forage infecté à la région d’El Mongar à Kasserine. Le problème a été résolu grâce aux interventions et à la veille. Mais sur le niveau national, les autorités ne sont pas en train de prendre les mesures adéquates. » a-t-il expliqué appelant à une campagne de vaccination dans les plus brefs délais.

« Si le gouvernement n’a pas les moyens il peut demander l’aide de l’organisation mondiale de la santé. Malheureusement, je constate que les responsables sont passifs et ne veulent pas travailler. » a-t-il encore dit.

DA

Commentaires:

Commentez...