La journaliste tunisienne Lamia Rezgui se distingue à Washington

Lors de la cérémonie « Multicultural Media Correspondents Dinner » tenue la semaine dernière à Washington, le prix « meilleur journaliste international de l’année » a été attribué à la Tunisienne Lamia Rezgui.

Journaliste à la radio américaine « Sawa » et diplômée en sciences po du George Mason University, Lamia Rezgui a été couronnée pour son excellent travail dans la couverture des événements en Libye.

A noter qu’elle est l’unique journaliste arabe à figurer sur la liste des personnes honorées lors de la cérémonie, célébrant chaque année les correspondants travaillant aux quatre coins du monde.

Lamia Rezgui n’est certainement pas la première journaliste tunisienne à faire briller l’image de la Tunisie. De l’autre coté de l’Atlantique, Sonia Mabrouk a été la première Tunisienne à présenter le journal télévisé sur une chaîne de télévision publique française, et ce depuis dix ans.

Sghaïer Ouled Ahmed avait raison de mettre en valeur les femmes de la Tunisie !

I.B.

Commentaires:

Commentez...