La chevrotine a été utilisée à El Kamour, selon le frère du protestataire décédé

Le frère d’Anouar Sakrafi, le protestataire décédé le 22 mai dernier lors des évènements d’El Kamour à Tataouine, a accusé les forces sécuritaires d’avoir utilisé de la chevrotine et d’en avoir la preuve.

Moncef Sakrafi, a en donné sa version des faits, ce lundi 29 mai 2017 lors d’une séance d’audition à l’ARP organisée par la commission de sécurité et de défense.

« Les agents ont reçu l’ordre de mettre le feu aux tentes. Cette décision a provoqué la colère des manifestants. A cet instant, les forces de l’ordre ont utilisé le gaz lacrymogène et même la chevrotine. J’ai des documents qui prouvent ceci », a-t-il déclaré.

AB

Commentaires:

Commentez...