Restitution des fonds de Slim Chiboub gelés en Suisse, Sofien Sliti dément l’IVD

Récemment transférés à la trésorerie générale de l’Etat, les fonds de l’Homme d’affaires, Slim Chiboub, gelés en Suisse, ont été restitués à la faveur d’un accord d’arbitrage et de conciliation, a expliqué, samedi 27 mai 2017, l’Instance « Vérité et Dignité ».

Les autorités judiciaires suisses ont transféré un montant de 3,5 millions d’euros à la Trésorerie générale de la Tunisie en réponse à une commission rogatoire internationale complémentaire émise par les autorités tunisiennes dans le cadre d’une enquête contre le gendre du président déchu, Slim Chiboub, a annoncé vendredi le ministère de la Justice.

« Ce transfert n’est qu’une avance versée en vertu d’un accord d’arbitrage et de conciliation conclu le 5 mai 2016 entre Chiboub, en tant qu’auteur de corruption et le chef du contentieux de l’Etat », selon un communiqué de l’Instance Vérité et Dignité.

En effet, , la Suisse a remis vendredi 26 mai, à la Tunisie un montant d’environ 3,8 millions de francs à la suite d’une demande d’entraide judiciaire de Tunis, annonce le Département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué, sans préciser qu’il s’agit de l’argent de Slim Chiboub.

Cette nouvelle annoncée par l’IVD, a été démentie hier samedi 27 mai 2017, par le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis et du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofien Sliti.

Selon son affirmation, ” les fonds de l’homme d’affaires, Slim Chiboub, gelés en Suisse et transférés récemment à la trésorerie générale de l’Etat, n’ont pas été restitués à la faveur d’un accord d’arbitrage et de conciliation avec l’Instance Vérité et Dignité mais plutôt à la faveur d’un effort judiciaire et dans le cadre d’une commission rogatoire internationale adressée par le juge d’instruction du pôle judiciaire financier ».

Commentaires:

Commentez...