Enquête à l’encontre de Adnene Mansar : Imed Daïmi conteste

En réaction à l’ouverture d’une enquête à l’encontre de Adnene Mansar à la suite de propos enregistrés qui lui sont attribués selon lesquels des jeunes proches du parti lui avaient signifié, lors d’une réunion, détenir des armes, Imed Daïmi s’est lâché sur sa page Facebook, contestant cette décision.

Daïmi a indiqué que le ministre de la Justice qui a vite réagit à l’enregistrement « monté », n’a pas eu la même réaction par rapport aux enregistrements et fuites de membres de Nidaa Tounes.

Le député a promis de suivre le comportement du ministre et de l’auditionner lui et son gouvernement quant à tout manquement par rapport aux déclarations ou fuites touchant les symboles du « système ».

Rappelons que Mansar a indiqué dans l’enregistrement en question que des jeunes proches du parti lui ont affirmé, lors d’une réunion, détenir des armes “prêtes à être utilisées en cas de falsification des élections”.

DA

Commentaires:

Commentez...