Trump veut réduire de 82% l’aide militaire et sécuritaire à la Tunisie

Dans le cadre des propositions concernant le budget de 2018, l’administration Trump a proposé des réductions importantes de l’aide financière allouée à plusieurs pays arabes.

Le plan budgétaire publié le 23 mai 2017 réduirait l’aide économique, sécuritaire et militaire aux pays « vulnérables », y compris la Tunisie, de plus de 80% par rapport à l’exercice financier de 2016, soit environ 850 millions de dollars.

« Les plus grandes sources de ces réductions incluent la réduction à zéro de l’aide militaire aux alliés américains sur le front des combats [l’Etat islamique], y compris 400 millions de dollars pour l’Irak, le Liban et la Tunisie, la réduction de 160 millions de dollars de l’aide alimentaire d’urgence au Yémen, la suppression de près de 200 millions de dollars en aide économique à la Jordanie et à la Tunisie, et la réduction de moitié du financement de la démocratie en Iran », a déclaré Cole Bockenfeld, directeur adjoint de la politique de Project On Middle East Democracy (POMED) à Al Monitor.

« Ces réductions compromettent directement l’objectif déclaré du président de lutter contre le terrorisme dans la région », a-t-il ajouté.

Ce nouveau budget prévoit donc pour la Tunisie une diminution de 82% de l’aide militaire et sécuritaire américaine, et de 33% de l’aide économique, ce qui, selon les experts, pourrait affecter énormément la capacité de l’Etat tunisien à lutter contre le terrorisme.

Il est à noter l’aide étrangère ne représente que moins de 1% du budget d’Etat américain.

I.B.

Commentaires:

Commentez...