Tataouine : Les protestataires ont tenté d’immoler un policier, selon l’Intérieur

Une conférence de presse a été tenue, ce lundi 22 mai 2017, conjointement entre les ministères de l’intérieur et de la défense.

Dans ce cadre, Yasser Mosbah, porte-parole du ministère de l’intérieur a donné plus de détails sur les événements survenus à El Kamour et dans le gouvernorat de Tataouine, ce lundi.

Le porte-parole du ministère a affirmé que six agents de sécurité ont été blessés dont deux dans un état critique.

Selon sa version, les protestataires ont attaqué un agent de sécurité dans le centre-ville de Tataouine et l’ont aspergé d’essence pour l’immoler par le feu.

Des actes de violence et de vandalisme ont été observés lors de ces mobilisations populaires, a-t-il encore expliqué.

Mosbah est revenu également sur la mort d’un citoyen à Tataouine, indiquant qu’il a été écrasé, par erreur, par un véhicule des forces de sécurité.

« Un autre véhicule de la protection civile a été incendié et son conducteur tabassé par les protestataires, il a été transféré à bord d’un hélicoptère militaire à l’hôpital, dans un état critique. » a-t-il encore précisé.

Toujours selon Mosabah, les forces de l’ordre n’ont pas eu recours aux armes, contrairement aux rumeurs qui circulent tout au long de cette journée.

Lire aussi :

Commentaires: