Envoi des jeunes vers les zones de conflits : Le nom d’Abdelhakim Belhaj cité à plusieurs reprises

Lors de l’audition de terroristes de retour des zones de conflits, le nom du responsable libyen Abdelhakim Belhaj, ancien opposant à Kadhafi et décrit comme islamiste et ex-djihadiste, a été cité à plusieurs reprises, a indiqué la présidente de la commission d’enquête parlementaire sur les réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflit, Leila Chettaoui.

Selon Mosaique fm, qui cite Chettaoui, Belhaj il serait responsable des camps d’entrainement en Libye et de l’envoi des terroristes en Syrie, comme l’indiquent les rapports.

Mohamed Frikha auditionné

Leila Chettaoui, avait annoncé, le 24 avril, que le député Mohamed Frikha sera prochainement auditionné quant au sujet d’envoi des jeunes vers les zones de tension.

Chattaoui avait évoqué les doutes qui planent autour de l’implication de la compagnie aérienne de Mohamed Frikha, Syphax Airlines, dans cette affaire.

Plusieurs autres responsables seront auditionnés dans le cadre de cette affaire, notamment les anciens ministres de l’Intérieur, de la Justice, des Affaires étrangères et du Transport depuis 2011 et les secrétaires d’État à la sécurité nationale, des activistes de la société civile et quelques personnalités médiatiques.

DA

Commentaires:

Commentez...