La Marsa : Café Saf-Saf, saules, peupliers et puits hafside

La Marsa compte plusieurs cafés devenus autant de mythes dans la mémoire collective. Et, si de nos jours, les plus jeunes leur préfèrent les salons de thé qui fleurissent un peu partout, ce n’est pas le cas des aînés, pour lesquels ces cafés demeurent incontournables.

Bien sûr, le Café Saf-Saf occupe une place à part dans les cœurs. Son puits, sa noria et ses arbres ont été chantés par la grande Naama et, chaque visiteur de La Marsa ne manque pas de siroter un thé ou un café dans ce cadre magique où longtemps tournait un chameau pour extraire l’eau des profondeurs du puits.

Avec ses vérandas en bois ouvragé et son atmosphère placide, ce café est à nul autre pareil. On peut difficilement lui trouver un équivalent et les propriétaires ont su non seulement préserver l’âme des lieux mais aussi créer des animations nouvelles qui donnent à ce café une présence incontestable.

Toutefois, comme on peut toujours mieux faire, une marge de progrès demeure pour que ce lieu de mémoire perdure.

Dans le temps, on venait au Saf-Saf pour jouer aux dés, au jacquet ou aux échecs. De nos jours, on visite le lieu pour un bain de nostalgie et un regard sur l’atmosphère familiale.

Reste une question: que signifie le mot Saf-Saf ? Il est clair que c’est un nom d’arbre en langue arabe. S’agit-il du terme pour désigner les peupliers? Ou bien s’agit-il du mot qui désigne les saules pleureurs ?

On vous dira indifféremment l’un ou l’autre… Mais il n’en reste pas moins que le Saf-Saf est l’un des plus anciens cafés de la Marsa et que selon plusieurs sources, le puits qu’il abrite remonterait aux Hafsides…

Avec le retour des beaux jours, c’est de nouveau le temps du Saf-Saf…

Commentaires:

Commentez...