Les médecins portent plainte contre le gouvernement

Après leur journée de colère, les spécialistes de la santé sont passés à la vitesse supérieure. Une plainte sera déposée par le syndicat national des médecins, des pharmaciens et des médecins de la santé publique ainsi que les deux autres syndicats de la santé publique et l’organisation des jeunes médecins contre le ministère de la Santé et le gouvernement.

Le secrétaire général du syndicat national des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique, Sami Souihli, a annoncé sur sa page Facebook que la plainte sera déposée à cause de la responsabilité affirmée de ces parties « de faire travailler les spécialistes de la santé dans des institutions qui ne correspondent pas aux normes internationales et à l’article 4 de la déontologie médicale,exposant les malades et les soignants au risque de faute médicale. ».

Rappelons que jeudi 23 mars 2017 était une journée de colère des médecins. Une décision prise par la confédération générale de la santé suite à la condamnation par le tribunal de première instance de Gabès de Slim Hamrouni médecin anesthésiste à un an de prison ferme, et de son assistant Salah Abdelaoui à six mois.

Le juge d’instruction de Gabès avait ordonné vendredi 3 février, l’arrestation du médecin sur fond du décès d’un patient, suite à une erreur de groupe sanguin lors d’une transfusion.

I.B.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...