Etats-Unis : L’entrée du restaurant d’un Tunisien vandalisée

Crédit photo : Santa Fe New Mexican.

Rzig, un Tunisien de 38 ans, vit aux Etats-Unis depuis 19 ans. Propriétaire de plusieurs restaurants au Nouveau-Mexique, il a été choqué, en allant au travail hier dimanche 27 mars, par une écriture à la craie rouge, devant son restaurant Pyramid, le décrivant comme « terroriste ».

« Cela m’a fait du mal. Quand je l’ai vu, j’étais en état de choc. Je m’entends avec tout le monde, je n’ai aucun problème avec les personnes de notre communauté à Santa Fe. Lorsque des choses comme ça se produisent, vous vous sentez horrible, comme si les gens ne veulent pas de vous ici. C’est très odieux.

Au début, j’ai pensé que c’est honteux de laisser les gens, la clientèle, voir cette écriture, car je ne voulais pas de mauvaise publicité mais après j’ai pensé qu’il fallait agir. Je ne veux pas que ça arrive à quelqu’un d’autre », a-t-il indiqué au journal Sante Fe New Mexican.

La police a ouvert une enquête mais le lieutenant Sean Strahon du département de police de Santa Fe a déclaré que la police ne considère pas cet acte comme un crime de haine puisqu’ils croient que le suspect est un malade mental.

Mais Rzig, a quand même déclaré qu’il a l’intention de porter plainte contre l’assaillant, qu’il ne connaît que par le nom « Vikingo », puisqu’il ne s’agit pas de la première agression de sa part. « Ils nous a déjà traité de ‘terroristes’ par le passé ».

Le Tunisien a déclaré dimanche matin que son père a effacé les graffitis. « Des choses comme cela vont nous rendre plus forts, pas plus faibles », a déclaré Rzig.

Commentaires:

Commentez...