Arrestation à Gafsa d’un délégué ayant reçu un pot de vin

Le porte-parole du tribunal de première instance de Gafsa Imed Toumi a fait savoir ce lundi 27 mars 2017 qu’un délégué de la région a été arrêté pour avoir reçu un pot de vin.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, Toumi a indiqué qu’un citoyen souhaitant louer un espace auprès d’un marché municipal a déposé une demande et a versé un pot de vin de 500 dinars auprès du délégué pour faciliter la procédure. Une enquête judiciaire a été ouverte à l’encontre du responsable.

Rappelons que lors d’une rencontre organisée par l’Union des magistrats de la Cour des comptes tenue vendredi 24 mars 2017, le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLCC), Chawki Tabib, avait dénoncé « une volonté politique qui continue depuis des dizaines d’années à entraver les efforts de la Justice et autres structures dans leur lutte contre la corruption ».

La transition démocratique se fait impérativement à travers une justice indépendante, avait-t-il ajouté indiquant que le combat contre la corruption en Tunisie est un long chemin, qui durera encore entre cinq à dix ans.

DA

Commentaires:

Commentez...