Au Kef, la sécheresse endommage 80% des grandes cultures

Près de 200 mille ha de superficies cultivées dans le gouvernorat du Kef ont été endommagés à cause du manque des pluies au cours des derniers mois où le déficit pluviométrique a atteint 50% par rapport à l’année dernière.

Le président du syndicat régional des agriculteurs au Kef, Abderraouf Chebbi, a déclaré à l’agence TAP que la sécheresse a eu un impact négatif en particulier pour les grandes cultures où les dégâts ont atteint les 80%. Ces chiffres pourraient être revus à la hausse si la région n’enregistre pas de pluies dans les jours à venir.

Commentaires:

Commentez...