La Tunisie dans le top 5 des pays les plus religieux, selon la revue scientifique Intelligence

Crédit photo : Reuters

Selon de nouvelles recherches, les élèves issus de pays religieux sont plus susceptibles d’être les plus mauvais en sciences et en mathématiques. L’étude, publiée dans la revue scientifique Intelligence, indique également que le temps consacré à l’éducation religieuse joue un rôle dans la réussite des élèves et peut affecter leur rendement.

L’étude a porté sur 76 pays et les chercheurs ont combiné des données issues du Programme d’évaluation internationale des élèves (PISA), de l’indice OCDE, de l’étude Tendances de l’enquête internationale sur les mathématiques et les sciences (TEIMS), de l’Enquête sur les valeurs mondiales et de l’Enquête sociale européenne et du Rapport sur le développement humain des Nations Unies.

Les résultats de l’étude publiée par Intelligence et menée par le Professeur Gijsbert Stoet, indiquent que la Tunisie figure dans le top 5 des pays les plus religieux, derrière le Qatar, l’Indonésie, l’Égypte et la Jordanie.

Quant aux cinq pays les moins religieux, il s’agit de la République tchèque, du Japon, de l’Estonie, de la Suède et de la Norvège.

« Le succès des écoles et de l’éducation en général se traduit directement en des sociétés plus productives et des niveaux de vie plus élevés. Étant donné le fort lien négatif entre la religiosité et la performance éducative, les gouvernements pourraient être en mesure d’élever les normes d’éducation et les niveaux de vie en gardant la religion hors des écoles et hors de la politique éducative », a fait savoir le Professeur Stoet.

La Tunisie et l’enseignement

Selon le dernier classement de la société « Times Higher Education’s Emerging Economies », des meilleures universités du monde arabe, les universités tunisiennes sont médiocres, d’où leur absence de la liste.

De même, aucune université tunisienne ne figure dans le classement des 500 meilleures universités au monde, réalisé par le cabinet Shanghai Ranking Consultancy.

I.B.

Commentaires:

Commentez...