Tunis : Une avocate se fait braquer devant la cour de cassation

Maître Monia Bousselmi s’est fait braquer ce lundi 13 mars 2017, juste devant la porte de la cour de cassation de Tunis, avenue 9 avril.

Contactée par l’équipe Webdo, l’avocate a rapporté les faits. « J’étais dans ma voiture en train d’envoyer un mail, quand soudainement un bandit m’a volé mon téléphone et a pris la fuite avec son complice à bord d’une moto ».

L’avocate a confirmé la présence de deux agents de police qui ont poursuivi, la distance de quelques mètres, les voleurs, avant d’abandonner la poursuite, selon sa version.

Maître Monia Bousselmi, qui a fustigé le manque de sécurité dans un endroit délicat de la capitale,  va poser plainte dès demain et réclamera les enregistrements vidéo filmés dans le périmètre de la cour afin de reconnaître les voleurs.

Elle nous a également indiqué que deux de ces collègues ont été, également, braqués devant le tribunal de première instance Tunis II à Sejoumi.

Commentaires:

Commentez...