Enregistrement audio fuité: Hafedh Caïd Essebsi ouvre le feu sur Youssef Chahed

Hafedh Caid Essebsi

 

Un enregistrement audio inédit a été fuité, ce lundi 6 mars 2017, dévoilant l’avis de Hafedh Caïd Essebsi sur le dernier remaniement ministériel et sur plusieurs personnalités politiques dont le chef du gouvernement Youssef Chahed.

Lors d’une réunion du bureau politique de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi a pris la parole pour critiquer le comportement de Youssef Chahed qui avait agi sans le consulter lors du dernier remaniement ministériel. Selon lui, Youssef Chahed l’a intentionnellement ignoré.

Selon Hafedh Caïd Essebsi, le chef du gouvernement minimise le rôle des ministres du Nidaa, nomme d’autres ministres inconnus pour le parti et exclut délibérément les secrétaires d’Etats du Nidaa de ses réunions, et ce, même lorsque s’agit des secteurs dont ils sont les responsables directes.

Dans l’enregistrement audio diffusé, en exclusivité, par Acharaâ Al Magharibi, Hafedh Caïd Essebsi a appelé clairement au limogeage du conseiller auprès du chef du gouvernement Iyed Dahmani.

Il s’est montré à l’encontre de la nomination de Khalil Ghariani à la tête du ministère parce qu’il n’est pas des siens et qu’il est « agitateur ».

Il s’est également montré méfiant par rapport au nouveau secrétaire d’Etat au commerce, Abdellatif Hmem, qui est proche des fils Loukil qui sont, à leur tour, proches d’Ennahdha, selon ses dires.

Sous le contrôle de « tiers », Youssef Chahed serait, alors, convaincu que Nidaa Tounes devrait rendre l’âme, selon Hafedh Caïd Essebsi. Mais ce parti gagnera les élections municipales, disait-il avec assurance, car le peuple tunisien n’aurait pas d’autres alternatives valables aujourd’hui.

Il a, par ailleurs, critiqué le régime parlementaire qui porterait la Tunisie au bout du gouffre, a-t-il dit. Pour lui, l’instauration d’un régime présidentiel s’impose pour sortir de la crise politique.

Hafedh Caïd Essebsi a conclu son discours par rassurer ses interlocuteurs de que son parti restera fort tant que son père est à Carthage, car il est « calculateur », par référence à son intelligence politique.

Commentaires:

Commentez...