Le président du CSS poursuivi en justice à cause de son geste obscène

Makrem Essafi

Moncef Khemakhem, président du Club Sportif Sfaxien sera poursuivi en justice à cause de son geste obscène à l’encontre de l’arbitre-assistant du match qui a opposé le CS Sfaxien à l’Etoile, hier au stade Taieb Mhiri de Sfax.

C’est l’arbitre en question, Makrem Essafi qui a décidé de porter plainte contre le président du CSS. Appartenant à l’institution militaire, l’arbitre a déposé une plainte devant la justice militaire mais aussi devant la justice civile de Gabes pour diffamation et atteinte à sa dignité.

 

En effet, dans la soirée d’hier, sur le plateau de « Dimanche Sport », Moncef Khemakhem, a reconnu avoir adressé un geste obscène à l’arbitre-assistant à sa demande (en lui touchant les fesses). « J’ai fait ceci et en contrepartie le CSS a bénéficié d’un penalty inexistant », a-t-il dit.

Commentaires:

Commentez...