Autour de Matmata, à la découverte de Techine, Toujene, Tamezret et Haddége

Berbère habitation dans les roches, Matmata, Tunisie
Matmata | Crédit photo : easyvoyage

Autour du village troglodytique de Matmata, dans un paysage lunaire de montagnes dénudées, plusieurs petits bourgs sont cachés au sein de cratères auxquels quelques palmiers apportent une note de vie.

Ces villages de l’extrémité nord de la chaîne du Dhaher surplombent la mer, du bord d’une falaise abrupte.

Ils sont nombreux ces villages de montagne aux demeures excavées dans la terre rouge. Et à défaut de les citer tous, nous mentionnerons les plus importants.

Commençons par Haddége dont tous les sentiers convergent vers une mosquée immaculée. Est-ce un village fantôme ? Serait-ce plutôt un mirage ?

La même impression prévaut à l’arrivée à Techine dont les puits-demeures sont encore nombreux à avoir leur mobilier rustique.

Voici maintenant Tamezret, petit bourg accroché à un piton et dont la piste difficile mène jusqu’au vieux village de Zeroua, abandonné depuis longtemps et encaissé au fond d’une vallée difficilement accessible.

Enfin, de l’autre côté de l’horizon, le village de Toujane apparait deux fois, à la fois encaissé et accroché sur une éminence.

De là s’ouvre la route vers Médenine ou Gabès, avec comme étape le ksar abandonné de Métameur qui conserve quelques ghorfas intactes au milieu des ruines.

Riche de dizaine de hameaux, cette région de Matmata est pleine de surprises avec ses villages abandonnés, ses pistes interminables et les vues qui plongent vers la mer…

Commentaires:

Commentez...