ONU : « La Tunisie doit accélérer les procédures judiciaires du terrorisme ! »

justiceUn expert onusien en droits de l’homme a exhorté, ce jeudi 9 février 2017, les autorités tunisiennes à accélérer les procédures judiciaires de plus de 1 500 personnes accusées d’avoir commis des actes terroristes.

Selon The New-York Times, l’expert a affirmé que presque tous les accusés sont en détention provisoire sans avoir été reconnus coupables.

De son coté, Ben Emmerson, rapporteur spécial sur les droits de l’homme dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, a exprimé ses inquiétudes au sujet de la détention prolongée, des allégations de torture et des restrictions aux mouvements des suspects de terrorisme.

A la fin d’une mission de cinq jours en Tunisie, Emmerson a déclaré, ce jeudi 9 février 2017, que plus de 1.500 personnes font face à des enquêtes et des poursuites pour terrorisme, mais moins de 10% d’entre elles ont été jugées. Les autres sont «privés de leur liberté» pendant de longues périodes.

Ces déclarations rejoignent celles de l’organisation Avocat Sans Frontières (ASF) qui avait, le 3 février 2017, signalé plusieurs irrégularités par rapport aux procès en matière de terrorisme en Tunisie.

Lire aussi:

« Avocats sans Frontières » dénonce des irrégularités dans les procès liés au terrorisme

Commentaires:

Commentez...