Militaires égorgés à Chaâmbi : Peine de mort par pendaison à l’encontre des accusés

armeeLa chambre criminelle spécialisée dans les affaires terroristes au tribunal de première instance de Tunis a condamné ce mercredi 12 octobre 2016, à mort par pendaison, Loukman Abou Skhar, Seifallah Ben Hassine, Abou Bakr Al Hakim et Kamel Gadhgadhi pour meurtre dans l’affaire des soldats au Mont Châambi.

Selon Mosaïque FM, des peines entre deux et 40 ans ont été émis aussi dans cette affaire à l’encontre d’autres accusés.

Selon la même source le verdict de peine de mort sera annulé car les accusés sont morts. Le tribunal a donc condamné les deux accusés principaux dans cette affaire à la prison en plus de la peine capitale.

Rappelons-le, cette attaque terroriste qui a engendré la mort de huit militaires avait eu lieu quelques jours après l’assassinat de Mohamed Brahmi en juillet 2013, un crime revendiqué par des djihadistes ralliés au groupe extrémiste Daech.

KJ

Commentaires:

Commentez...