Le 1er octobre 1985, l’entité sioniste bombarde la Tunisie, 68 martyrs !

hammam-chatt
Bombardement du QG de l’OLP à Hammam Chatt

Cela fait maintenant un peu plus de trois décennies que les territoires tunisiens ont été bombardés par l’entité sioniste, une attaque terroriste contre le QG de l’Organisation de libération de la Palestine, ayant coûté la vie à 68 martyrs dont 18 tunisiens.

Le 1er octobre 1985, huit chasseurs-bombardiers F16 israéliens participent à l’opération militaire pour détruire le QG de l’OLP basé à Hammam Chatt, dans la banlieue sud de Tunis située à 25 kilomètres du centre-ville.

Des bombes à fragmentation ont été lâchées sur le QG de l’OLP lors de deux raids à quelques minutes d’intervalle.

50 Palestiniens et 18 Tunisiens sont tombés en martyrs lors de cette attaque lâche, sévèrement condamnée par le président de la République Habib Bourguiba.

Cette attaque israélienne sur le siège de l’OLP à Hammam Chatt en Tunisie a fait une centaine de blessés et engendré des dégâts estimées à six millions de dollars. Yasser Arafat, s’en sort avec d’autres leaders de l’OLP.

Selon plusieurs sources, le Mossad qui était au courant de cette rencontre, avait planifié cette attaque.

Une attaque qui a provoqué la colère des Tunisiens qui ont protesté dans les rues, mais aussi une large condamnation dans le monde arabe.

Menaçant de rompre les relations diplomatiques avec son pays, Habib Bourguiba convoque, le lendemain, l’ambassadeur des Etats-Unis.

L’affaire s’est calmée par l’adoption de la part du Conseil de sécurité d’une résolution condamnant l’attaque israélienne contre le territoire tunisien, et c’est pour la première et la seule fois que les USA n’apposent par leur Veto pour contrer une résolution condamnant l’entité sioniste.

KJ

Commentaires:

Commentez...