400 cas de torture recensés en deux ans en Tunisie

Abdessattar Ben Moussa
Abdessattar Ben Moussa

Un deuxième rapport sur « la réalité des libertés en Tunisie » a été présenté mercredi 28 septembre par le président de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH), Abdessattar Ben Moussa.

La LTDH a recensé 400 cas de torture durant la période allant d’octobre 2013 jusqu’à octobre 2015. Le rapport fait état de cas d’agressions physiques et morales commis contre plusieurs journalistes depuis la révolution, citant notamment leur comparution récurrente devant la justice, leur interdiction d’accéder à l’information et la destruction de leurs outils de travail.

Abdessattar Ben Moussa estime que « la situation des libertés en Tunisie demeure insuffisante, malgré les pas franchis dans ce domaine », rajoutant que « les cas de torture en Tunisie ne sont pas méthodiques, ce qui exige d’envisager la réforme des systèmes sécuritaire et judiciaire et de redéfinir la politique pénale dans le pays ».

Commentaires:

Commentez...