Finale internationale Ma Thèse en 180s : Une doctorante tunisienne en lice pour remporter le concours

Rim Oueghlissi
Rim Oueghlissi

Rim Oueghlissi, inscrite en Doctorat à l’Université de Carthage, représentera la Tunisie lors de la finale internationale du concours Ma Thèse en 180s qui aura lieu au Maroc, le 29 septembre 2016. Elle bénéficiera pour cela d’un soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) au même titre que les candidats du Bénin, du Cameroun et du Sénégal.

Le 28 mai dernier, lors de la finale tunisienne du concours Ma Thèse en 180s à l’Université de Kairouan, Rim Oueghlissi, a su se démarquer parmi une vingtaine de concurrents. Selon les règles établies, elle n’avait que 3 minutes pour présenter sa thèse de façon attractive et claire face à une audience diversifiée.

3 minutes seulement pour accrocher l’attention du jury sur son sujet de recherche : « Essais sur les comportements socialement responsables ». Assurant une prestation dynamique, illustrée par des exemples ancrés dans la vie quotidienne, elle a remporté la finale nationale.

Cette victoire lui a également ouvert les portes de la finale internationale, à laquelle elle pourra assister grâce à l’AUF. Après Paris l’an passé, c’est Rabat (Maroc) qui accueillera, le 29 septembre 2016 l’événement organisé par l’Université Mohammed V de Rabat et le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique.

La Tunisie a intégré le concours international Ma Thèse en 180s en 2015, sous l’impulsion de l’AUF en collaboration avec l’Université de Kairouan qui coordonne les différentes phases de sélection.

Déclinaison en langue française du concours créé en 2008 par l’Université de Queensland (Australie), ce concours a été développé au Québec en 2012 par l’Association francophone pour le savoir (Acfas).

Après deux éditions québécoises, l’Acfas s’est attelée à donner une ampleur internationale au concours en faisant appel à plusieurs partenaires, parmi lesquels l’AUF. C’est ainsi que, par l’entremise de l’AUF, le Cameroun, le Sénégal et la Tunisie ont rejoint la compétition en 2015, le Bénin participant pour la première fois cette année.

L’AUF contribue à l’organisation des finales nationales dans ces pays et finance la participation de ces lauréats à la finale internationale. La Belgique, la France, le Maroc et la Suisse font également partie des pays impliqués dans la compétition. L’Indonésie est présente pour la première fois cette année avec le statut d’invité.

En tout, 20 candidats se succéderont, le soir du 29 septembre, sur la scène prestigieuse du Théâtre National Mohammed V (Rabat) pour s’affronter sur le terrain de la synthèse, de la vulgarisation scientifique et de l’éloquence en français.

La concurrence s’annonce rude pour la candidate tunisienne qui a déjà pris conscience de la qualité des autres candidats. Toutefois, elle peaufine son discours et compte bien captiver le public et le jury afin de les séduire par son enthousiasme. Cet événement attendu de la rentrée 2016 sera diffusé en direct sur le site internet de l’événement : www.mt180.ma

Commentaires:

Commentez...