Une première : Un robot utilisé pour tuer un suspect aux USA

ro
Photo d’illustration

Pour tuer Micah Johnson, l’homme armé qui a abattu cinq policiers lors de la fusillade de Dallas, la police américaine a procédé à l’envoi d’un robot télécommandé. Il s’agit d’une première pour les forces de l’ordre américaines.

En effet, pour éliminer Micah Johnson, la police de Dallas a décidé de faire exploser une bombe à l’aide de ce robot télécommandé. C’est la première fois que les forces de l’ordre américaines ont recourt à ce qu’il est désormais convenu d’appeler un robot-tueur.

Les medias locaux indiquent qu’il s’agit d’une opération de guerre plutôt qu’une simple tactique policière.

Selon Peter Singer, un expert, « l’usage d’un robot dans le but de tuer un individu dangereux à distance est sans précédent aux États-Unis. Les militaires se sont déjà servis de ce type de robot afin de débusquer des insurgés en Irak. »

« Nous n’avons pas vu d’autres options que celle d’utiliser notre robot et de placer un explosif pour qu’il aille le faire détoner là où se trouvait le suspect. D’autres solutions auraient « exposé nos officiers à de graves dangers ». a expliqué, pour sa part, David Brow, chef de la police de Dallas.

Rappelons que cinq policiers ont été abattus et six autres ont été blessés par balles de snipers dans la soirée du jeudi 7 juillet 2016, lors d’un rassemblement organisé  pour dénoncer les violences policières après la mort de deux Afro-Américains.

KJ

Lire aussi: 

Commentaires:

Commentez...