« Vierge et propre », une fillette de 12 ans mise en vente par Daech à 12.500 dollars

« Vierge. Belle. 12 ans. Propre. Son prix a atteint 12.500 $ ». C’est ce qu’on peut lire dans une conversation sur l’application Telegram de messagerie sécurisée, où les messages chiffrés peuvent être envoyés.

L’agence américaine Associated Press a mis la lumière sur des conversations pareilles entre des combattants du groupe terroriste Daech, qui s’échangent des informations et des annonces de vente d’esclaves yazidies.

telegram

Et ce n’est pas tout. L’application WhatsApp est également utilisées par les djihadistes pour y poster les annonces. Un post propose d’acheter une mère avec son enfant de trois ans et son bébé de sept mois, pour un prix de 3.700 dollars, indique l’OBS.

En mai dernier, l’Institut de recherche des médias du Proche-Orient, qui lutte contre les activités terroristes sur Internet a détecté le profil du djihadiste, Abou Assad Almani, qui a posté une photo d’une jeune femme âgée de 18 ans, assise à genoux dans une tente, avec pour commentaire « Pour tous les frères qui veulent acheter une esclave, celle-ci est à 8000 dollars ». Les photos ont été ensuite supprimées par Facebook.

Selon le Washington Post, il ne s’agit pas de la première. Depuis quelques mois, l’organisation enregistre plusieurs dépassements de ce genre.

Plusieurs comptes de terroristes de l’organisation terroriste Etat Islamique ont essayé d’acheter ou de vendre des esclaves yazidis, en postant des photos de jeunes filles avec comme commentaire des règles « expliquant comment traiter ces esclaves », indique la même source.

Lire aussi :

Daech : Des esclaves sexuelles vendues sur Facebook

Commentaires:

Commentez...