Tunisie : Jusqu’à 5 ans de prison pour les gardiens de parking illégaux

gardiens-parking

Partout où vous allez, faire les courses, prendre un café avec des amis, même travailler, un gardien de parking imaginaire vient vous demander de l’argent, alors que vous êtes en train de démarrer votre voiture. Un phénomène qui dégoûte les Tunisiens depuis des années.

Une campagne contre ces gardiens de parking a eu lieu dans la nuit du samedi 18 juin 2016, dans la région des Berges du Lac. En une demi heure, 13 gardiens de parking illégaux ont été arrêtés par des unités sécuritaires, suite aux plaintes déposées par plusieurs citoyens.

Dans une interview accordée à Shems fm, le chef de la délégation spéciale de cité Khadhra, Amine Bardaa, a indiqué que, dans le cadre de la même campagne, 13 personnes ont été arrêtées, dont deux individus recherchés par les autorités.

Bardaa a souligné que la loi sera appliquée avec fermeté contre ces gardiens illégaux. Ces derniers risquent une amende maximale de 5000 dinars et des peines de prison entre 3 mois et 5 années et ce pour usage illégal d’une propriété de l’État, selon lui.

Rappelons que 72 gardiens de parking ont été arrêtés, en avril dernier. Plusieurs d’entre eux ont été traduits devant la justice.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...