Viol de 41 enfants tunisiens : La justice tunisienne n’a pas coopéré avec la France

pedophile

A la surprise générale, la patronne du groupe central des mineurs victimes à l’Office central pour la répression des violences aux personnes, participant à l’enquête sur le Français ayant agressé sexuellement 41 enfants tunisiens, a déclaré que la justice tunisienne était absente du procès.

Selon elle, la Tunisie et l’Égypte n’ont pas collaboré activement avec les enquêteurs français, ce qui n’a pas permis l’identification de toutes les victimes.

« Si l’Égypte et la Tunisie avaient participé à l’enquête, on aurait certainement pu identifier davantage de victimes », a-t-elle regretté.

Rappelons que la justice française a accusé un français âgé de 53 de tourisme sexuel sur des mineurs en Egypte, au Sri Lanka et en Tunisie, pour des sommes comprises entre 60 centimes et 9 euros. Quarante-et-un garçons âgés de 6 à 17 ans apparaissent sur les vidéos de vacances de ladite personne en Tunisie.

De son coté, la ministre de la femme, Samira Maraï a déclaré que son ministère suit de près l’affaire.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...