En 1908, la première salle de cinéma ouvrait ses portes à Tunis

Omnia PathéC’est le 16 octobre 1908 que la première salle de cinéma ouvrait ses portes à Tunis. Cette salle a eu pour nom « Omnia Pathé » et se trouvait à l’angle des rues Hannon et Amilcar.

A l’origine, ces lieux abritaient l’une des plus grosses brasseries de la capitale à cette époque, qui portait pour enseigne « Maxéville.

Naissance de l’Omnia Pathé

Plus tard, après l’aventure du cinéma « Omnia Pathé », un magasin de jouets a occupé cet emplacement très central. Il s’agit du fameux magasin Narraci dont les vitrines et la devanture existent encore de nos jours, à quelques mètres du Magasin général.

D’ailleurs, la configuration des lieux a très peu changé et jusqu’aux années soixante, les Tunisois aimaient se faire photographier sur les marches de ce qui fut la toute première salle de cinéma de la capitale.

Une salle de mille places

Cette salle faisait partie du réseau « Pathé » créé en 1907 par Charles Pathé pour exploiter les productions cinématographiques de l’époque.

Pour l’inauguration de la salle, une série de films courts avait été projetée parmi lesquels « La Momie » et « Vues de Korbous ». Les films étant muets, la chronique a gardé le nom du premier pianiste et bruiteur de cette salle, le sieur Boccarino. Quant au premier directeur de la salle, il se nommait Henri Meynier.

La salle couvrait 300 mètres carrés avec un écran de huit mètres. Selon une chronique de l’époque, elle pouvait recevoir un millier de spectateurs avec « des fauteuils de bois pliants vernis au ripolin blanc et des murs peints d’un vieux rose clair ».

En ce temps, une galerie-fumoir longeait la façade et comprenait trois larges baies. Ce sont justement les vitrines du magasin d’aujourd’hui.

La préhistoire du cinéma à Tunis

Pour la petite histoire, soulignons que des projections ont eu lieu à Tunis avant la création de cette salle. En effet, les premières projections avaient eu lieu avec l’arrivée des Frères Lumière en 1896.

Des séances de cinéma avaient également été organisées par Albert Samama Chikly en 1897 dans un petit magasin de l’actuelle avenue de France. Des forains ont ensuite organisé des projections similaires sur la place publique faisant face à la cathédrale de Tunis.

D’autres tentatives eurent lieu mais il faudra attendre l’Omnia Pathé pour que Tunis dispose enfin de sa première salle de cinéma qui, après la direction Meynier sera dirigée par le célèbre Ali Ben Kamla. Nous y reviendrons…

H.B.

Commentaires:

Commentez...