Les vents violents soufflant sur la Tunisie font de gros dégâts

serre endommagée
Photo d’illustration

Depuis deux jours, des vents violents soufflent sur toutes les régions. L’agriculture en souffre, surtout les cultures géothermiques. En effet, les serres n’ont pas résisté à la force du vent.

Dans le gouvernorat de Gabès, à Hamma, ce sont les petites exploitations agricoles qui ont le plus souffert et qui se retrouvent aujourd’hui en grande difficulté, avec une récolte sérieusement compromise.

Ce n’est pas plus rose à Kébili où un grand nombre de serres a été détruit. C’est une véritable catastrophe pour ces exploitants surtout que les fruits étaient presque arrivés à maturité.

Selon la TAP, ces agriculteurs déjà fragilisés par un endettement important, pourraient ne pas s’en relever.

Les services régionaux responsables se sont déplacés pour évaluer les dégâts afin de soumettre un rapport au ministère de l’agriculture.

Le vent n’a pas été tendre non plus avec la fresque rendant hommage aux 22 victimes du massacre du musée du Bardo. Le tableau de mosaïque s’est retrouvé à terre bien qu’intact.

Selon l’institut national de météorologie, le vent devrait souffler encore pendant 48 heures.

S.B

Commentaires:

Commentez...