L’opération de Ben Guerdane et les aveux alarmants d’un djihadiste tunisien

Ben Guerdane

Ben Guerdane serait la nouvelle cible de Daech, qui projetait de prendre le contrôle de la ville. Ce n’est pas un constat des forces de sécurité mais il s’agit tout simplement des aveux d’un djihadiste tunisien, Mohamed Ben Mohsen Ben Mohamed Gharbi. Aveux diffusés la semaine dernière…

Après l’opération sécuritaire menée, hier, mercredi 2 mars, à Ben Guerdane et qui s’est soldée par la mort de cinq terroristes, abattus par les unités de l’Armée et de la Garde nationales, on ne pouvait ne pas se rappeler des aveux de ce djihadiste.

Capturé récemment par ces forces à Sabratha, Mohamed Ben Mohsen Ben Mohamed El Gharbi, djihadfiste tunisien de Daech âgé de 25 ans et natif de la capitale Tunis, évoque un plan terroriste qui prévoit la prise de contrôle de la ville frontalière tunisienne Ben Guerdane.

Or, selon les précisions du ministère de l’Intérieur, hier, les forces de sécurité ont recueilli des informations concernant l’entrée de plusieurs groupes terroristes sur le territoire tunisien depuis trois jours.

Et d’après les aveux du djihadiste tunisien, Daech attendait des renforts pour lancer l’assaut contre cette ville en utilisant des voitures piégées. « 200 combattants allaient attaquer la ville », avait-t-il avoué.

Le timing entre les aveux diffusés et l’opération d’hier, reste intrigant !

M.C.

Commentaires:

Commentez...