La grande mosquée de Sousse, chef d’œuvre du IXe siècle tunisien

mosquée-sousse-1

La grande mosquée de Sousse a été fondée en 851 qui correspond à l’an 230 du calendrier hégirien.

Le temps d’Abou El Abbès

Sur la façade intérieure de la cour, une longue inscription en caractères coufiques mentionne le nom des fondateurs.

Il s’agit de l’émir aghlabide Abou El Abbès assisté d’un affranchi nommé Moudem qui dirigea les travaux de construction de la mosquée primitive.

Une mosquée-forteresse

L’édifice ne prendra sa forme actuelle qu’en 883 lorsque des travaux y furent effectués par Ibrahim II. Ce n’est que plus tard, quasiment un siècle plus tard, en 1675, que la galerie fut ajoutée à cette mosquée.

A l’origine, la mosquée de Sousse participait avec le Ribat à la défense de la ville. D’ailleurs, sa muraille extérieure épaisse d’un mètre évoque l’architecture militaire et donne à cette mosquée un aspect de forteresse.

mosquée-sousse-2
L’absence de minaret et le mihrab ziride

Les grosses tours qui flanquent l’enceinte participent elles aussi de cette impression.
La mosquée de Sousse est dépourvue de minaret. C’est en effet une des tours d’angle qui sert à l’appel à la prière.

Enfin, l’ornementation de la niche du mihrab date de l’époque d’El Moez, l’émir ziride qui consolida le sunnisme en Tunisie face aux doctrines des Moatazila.

H.B.

Commentaires:

Commentez...