Les braises du printemps descendent toujours trois fois

LES BRAISES DU PRINTEMPS DESCENDENT TOUJOURS TROIS FOISUn amandier en fleurs porte toujours une promesse de printemps! Et, ces amandiers luxuriants, j’en ai vu beaucoup au Sahel et dans le nord, ces derniers jours. Ceux de cette photo sont à Dougga.

En Tunisie, la belle saison montre le bout de son nez chaque 28 février.Entretemps, les différentes « Guerra » vont se succéder. En effet, après « Guerret el Anz » (du 14 au 20 février), ce sera le tour de « Guerret Fourar » à la mi-mars puis de « Guerret Hayan » à la fin mars.

N’oublions pas les jours de « slaf »! Ce sont les jours que l’hiver prête au printemps et qui sont restitués aléatoirement au début mars lorsque le temps devient changeant et qu’une même journée peut alterner temps froid et printanier.

Toutefois, ce qui nous intéressera ici, ce sont les trois braises du printemps. Elles marquent, selon notre calendrier traditionnel, trois séquences du printemps annoncé:

– La descente de la braise de l’air (nzoul jamret el hawa) intervient le 21 février et annonce le réchauffement de l’air.

– La descente de la braise de l’eau (nzoul jamret el ma) intervient le 28 février, le jour même de l’avénement du printemps. Elle marque le réchauffement de l’eau.

– La descente de la braise de la terre (nzoul jamret el ardh) est pour le 6 mars et annonce le réchauffement de la terre.

Le printemps est alors pleinement engagé et atteindra sa plénitude après les jours intercalaires du hsoum (du 10 au 17 mars).

Contre le printemps véritable, les terroristes islamistes ne peuvent rien. Et en ce qui concerne la Tunisie, leurs crimes abominables ne font que resserrer nos rangs et renforcer notre détermination à défendre notre modèle de société.

Mille fois maudits soient ceux qui les ont infiltrés dans notre pays, les ont assimilés aux souvenirs de leur propre jeunesse et ont comparé leurs bases dans les montagnes à des camps d’entrainement sportif.

De toutes les manières, le printemps reconnaitra les siens et les braises du ciel reviendront avec leurs promesses. Car nul ne peut mettre des menottes aux fleurs…

H.B.

Commentaires:

Commentez...