Saint Valentin : Le ministère de la Femme interdit à Nour Kamar de chanter à une soirée

nour kamarA-t-on exploité l’enfance dans cette affaire ? Suite à la publication de l’affiche d’une soirée de la Saint Valentin sur laquelle figure l’enfant, à la voix d’or, Nour Kamar (12 ans), une vague de protestation et d’indignation a secoué la toile tunisienne.

En effet, plusieurs militants des droits de l’Homme et avocats se sont adressés au délégué de la protection de l’enfance pour mettre fin à « cette pratique hostile aux droits d’enfant », étant donné que Nour Kamar participera à une soirée destinée aux adultes et où des boissons alcoolisées seront servies.

Même si l’enfant, s’est expliquée sur sa page Facebook affirmant qu’elle a été invitée pour être honorée par le chanteur Saber Rebai, le ministère de la Femme, de la famille et de l’enfant a tranché dans cette affaire.

affiche

En effet, dans un communiqué rendu public, le ministère a interdit à l’enfant de prendre part, à cette soirée tout en expliquant que le décret publié par le ministre des Affaires sociales, le 19 janvier 2000 et surtout l’article numéro 3, interdisent aux enfants de participer aux concerts publics et aux œuvres cinématographiques qui ne bénéficient pas d’un permis de la part des autorités compétentes.

Rappelons que la jeune tunisienne Nour Kmar avait impressionné le jury de The Voice Kids, samedi 16 janvier 2016, en interprétant une chanson d’Oum Kalthoum.

KJ

Commentaires:

Commentez...