Automobile : Un méga-projet de 500 millions de dinars préfère le Maroc à la Tunisie

Automobile

La Tunisie vient de rater un méga-projet d’une capacité énorme d’employabilité, consistant en l’installation d’une chaîne de montage de renommée internationale, avec une valeur d’investissement atteignant les 500 millions de dinars. Les investisseurs ont, au bout du compte, préféré s’installer au Maroc.

Cette décision a été motivée par l’aversion au risque exprimée par le management français opérant dans ce domaine. Les managers la firme française se sont montrés, en effet, très réticents quant à la capacité des infrastructures régionales en Tunisie à recevoir ce type d’investissement gigantesque, et du manque de commodités de nos zones portuaires.

La règlementation fiscale jugée « démotivante », l’instabilité sociale et la lourdeur administrative sont également derrière ce changement de cap.

Trois nouveaux concessionnaires débarquent chez nous !

Par ailleurs, trois nouveaux concessionnaires automobiles, japonais et chinois vont officiellement débarquer en Tunisie. Il s’agit de la marque chinoise « Chery » et des deux marques japonaises « Suzuki » et « Honda ».

Ceci s’insère dans un cadre stratégique global d’attraction des IDE, en visant de nouveaux constructeurs automobiles afin de consolider la position du pays dans le secteur des composants automobiles qui comprend déjà 267 entreprises.

Citroën, Volkswagen et Peugeot, toujours sur le podium

En 2015, pour les plus de 82.000 voitures mises en circulation sur le sol tunisien, (soit une hausse de 16% par rapport à 2014), trois marques étaient sur le podium.

Il s’agit de Citroën, Volkswagen et Peugeot. Cette dernière marque a fini le dernier trimestre 2015 en « pole position » en Tunisie avec plus de 2000 nouvelles immatriculations.

L.S.

Commentaires:

Commentez...