Qui s’en soucie ? Personne ! Les trois musées fermés de la médina de Tunis

tourbet_el_bey
Tourbet El Bey

Ils sont trois musées dans la médina de Tunis qui restent désespérément fermés depuis des années. Officiellement, il s’agit de restauration, pourtant, les travaux semblent s’éterniser et ces sites qui intéressent aussi bien le touriste local que les visiteurs étrangers restent mystérieusement clos.
Quels sont ces trois musées oubliés de tous en attendant un hypothétique salut ?

Tourbet el Bey

Mausolée des beys husseinites, cette nécropole royale fondée au milieu du dix-huitième siècle est à l’abandon. Malgré de nombreux projets toujours contrariés ou reportés, cette tourba qui abrite deux siècles d’histoire tunisienne avec les sépultures des souverains husseinites, leurs ministres et leur famille, demeure fermée. Un véritable mystère…

Dar Ben Abdallah

Musée des Arts et des traditions populaires, Dar Ben Abdallah est également fermée depuis plusieurs années maintenant. Des travaux de restauration y ont lieu mais semblent avancer à un rythme d’une incroyable lenteur. En attendant, les collections se détériorent et le musée sombre dans l’oubli. Jusqu’à quand ?

Musée lapidaire des Banou Khorassan

Le musée lapidaire de la médina se trouve à l’entrée de la rue Ben Mahmoud, sur le site de la nécropole de l’ancienne dynastie des Banou Khorassan. Il s’agit d’un des plus anciens cimetières de Tunis et le musée possède des stèles et des tombes du onzième siècle. Etrangement fermé depuis de longues années, ce muse à ciel ouvert se dégrade dans l’indifférence générale.

Quelle solution ?

Il est incroyable, proverbial et révélateur que les trois musées du secteur public dans la médina de Tunis soient fermés et confinés dans l’oubli. Tout aussi triste, le petit musée de Dar Bach Hamba, géré par des privés a lui aussi fermé ses portes. Aucune solution à l’horizon pour le moment…

H.B.

Commentaires:

Commentez...